Racine du site Site en français Castellano / Español English
» Les Explorateurs
» Les Découvertes
» Divers
Me contacter       Babelfish translator   Traducir en Castellano Traducir em Portuguese Traducire en Italiano Translate in English  
Générateur de curriculum-vitae gratuit
     
     
     
Francisco Pizarro


 
  Accueil  
   
  Plan  
   
  Jeunesse  
   
  Les Indes  
   
  Q.C.M.  
   
  Bio/Sources  
   
Signer le livre d'or
Francisco Pizarro

'ombre de l'Inca

       En mars 1526, une deuxième expédition repart, avec 160 hommes, Almagro le rejoint avec 180 hommes supplémentaires. Entretant, le nouveau gouverneur est plus enthousiaste. Il envoie un navire récupérer les espagnols, restés sur une île suite à de multiples péripéties. Là, au moment d'être secouru, Pizarro donne le choix aux naufragés soit de repartir vers l'empire espagnol et rester pauvre, soit partir vers le sud, hostile, et devenir riche. Treize hommes décident de le suivre. Restés sur l'île, Almagro revient avec un navire ainsi que des soldats, et peu de temps après l'expédition découvre l'existence d'une civilisation. Mais trop peu nombreux, ils rebroussent chemin, non sans avoir collecté des informations. Mais le gouverneur est moins interessé. En 1528, Pizarro embarque pour l'Espagne pour essayer de convaincre le roi, alors Charles Quint. Le 26 juillet 1529, l'impératrice Isabél signe les capitulations de la conquête du futur Pérou, et Pizarro reçoit les titres de gouverneur et de Capitaine Général.


* * *

'Empire Inca

       La nouvelle expédition part en 1531, avec 180 hommes, sur trois navires. Almagro s'occupe du recrutement et du ravitaillement Ils sont rejoints plus tard par un nouveau groupe. En 1532, ils fondent une petite cité, San Miguel, au Pérou, puis la même année, partent à la recherche de l'Inca. L'empire Inca, quoiqu'immense, est politiquement subdivisé par des luttes intestines. Mais, malgré cela, Atahualpa l'Usurpateur est l'empereur d'une grande armée. Il campe alors non loin de la cité de Cajamarca (Caxamalca). Certains soldats espagnols prennent peur, mais Pizarro les convainct. Dans la nuit du 15 novembre 1532, les espagnols se répartissent dans la cité. Et attendent. Le lendemain, quand Atahualpa entre dans la cité, les espagnols font feu. Le roi est fait prisonnier, alors que pour le reste, c'est un massacre.
El Macchu Picchu
© Wiconi
Prés de deux-mille soldats incas tombent sous la fureur (peut-être accentuée par la peur du nombre de l'ennemi) des conquistadors. Pizarro et ses compagnons trouvent de l'or, l'équivalent de plus de quatre millions de ducats. L'Inca déchu de son trône, l'empire inca n'est plus tenu. Les tensions initiales entre les différentes parties de l'empire et la perte de l'élement fédérateur finissent de le destructurer. Les ambitions des uns détruisant les rêves des autres par l'intermédiaire d'assassinats. Après avoir maté les dernières rebellions, Pizarro marche sur Cuzco, où il entre le 15 novembre 1533. La colonisation commence. Des bâtiments style colonial espagnol sont construits ainsi que des églises. Puis c'est au tour du Pérou de tomber aux mains des espagnols.


* * *

'Or !

       L'or est récupéré. On peut penser alors que pour les espagnols tout va bien. Pourtant, en 1537, Almagro fait prisonnier les deux frères de Pizarro. Ce dernier envoie des troupes pour le contrer. Les rivalités naissent à présent entre les différents conquistadors. En juin 1541, le 26, à Lima, Pizarro, après une messe, est attaqué dans son palais. Quatorze hommes lui tendent une embuscade et l'assassinent. La partie étant inégale, Pizarro tombe, blessé à la gorge. A terre, avec son sang, il dessine une croix qu'il embrasse.

Sa dépouille repose aujourd'hui dans la cathédrale de Lima (Pérou).




Chargée 93257 fois. © Mooldoo   |   Navigation   |   Copyright   |   A propos Modifié le 26.10.2014